Pour celles ou ceux qui hésitent, sachez que les deux sont possibles, bien qu’apportant un accompagnement différent.

Il est bien entendu que compte-tenu présentement de l’actualité, j’intègre les mesures nécessaires à mes ateliers quant à ma façon de les animer, puisque je favorise le présentiel.

Je pratique les deux formules, tout dépend par conséquent de l’approche qui semblera la plus appropriée vous concernant, en fonction de vos attentes.
Il est tout à fait envisageable également d’allier les deux (assister à un atelier en groupe et poursuivre par du coaching individuel.)
L’inverse est également faisable : (Partir de l’individuel et ensuite rechercher des connaissances plus générales.)

Alors, comment se déroule une séance individuelle ?

  • En tête à tête.

  • Elle est ciblée sur vos besoins propres.

Il y sera abordé, entre autres :

  • Ce qui vous pose des difficultés dans votre vie.

  • Les éventuelles problématiques à résoudre.

  • Le but principal à atteindre avec les objectifs intermédiaires.

  • Vos souhaits.

  • Vos freins, croyances, etc…

  • Les pistes à exploiter.

  • Les ressources (parfois endormies) que vous détenez.

  • Les solutions personnelles envisageables.

  • Enumérer ensemble ce que vous avez déjà mis en place.

  • Etudier ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas marché.

  • Voir comment favoriser de nouveaux comportements.

  • Encourager votre autonomie en tant qu’acteur/actrice principal(e).

Coaching atelier collectif ?

Lors d’un atelier, il s’agit d’une vision plus globale, d’une information plus générale, avec des interactions, des dialogues, des jeux de rôle parfois, des partages avec les autres participants(es).
Cela amène une certaine dynamique, une émulation, une expansion.
Il y a également une approche conviviale, non négligeable.
Les participants(es) peuvent faire ressortir un côté « miroir » permettant alors une prise de conscience sur des habitudes, des croyances, des automatismes inconscients, etc…
Une vision plus élargie peut ainsi émerger.
Cette formule permet également une prise de recul.
On peut ainsi se rendre compte que l’on n’est pas le/la seul(e) à rencontrer quelques difficultés. Cela déculpabilise, allège. La pause-café ajoute aussi sa touche de sociabilité spontanée, véhiculant de la chaleur avec ses pairs.
Les exemples fictifs, volontairement présentés pour soutenir quelques démonstrations de situations rencontrées dans la vie, servent à faire réfléchir sur soi et ceci, sans être sur le devant de la scène.
Cela a l’avantage de faire en sorte de se sentir moins impliqué(e) émotionnellement parlant, même s’ils amènent chacun(e) à réfléchir sur sa situation exclusive.
En revanche, on ne peut en aucun cas monopoliser la parole pour débattre d’une problématique personnelle. Nous devons rester axés sur le groupe dans sa globalité. 
Comme mentionné plus haut, il est toujours possible de commencer par un atelier et de poursuivre ensuite par une séance de coaching individuel, lors d’un autre rendez-vous, pour approfondir plus intimement un sujet particulier, abordé en groupe.
Libre à vous de voir ce qui vous parle le plus, ce qui vous attire le plus, ce qui vous semble le mieux vous convenir. 
Je vous invite à consulter mon site https://catherinecaracoach vous y découvrirez les divers sujets d’ateliers évoqués.
Si vous le souhaitez, vous pouvez également venir sur le groupe Facebook com/group/exclarrogativement/ où vous pourrez y poser des questions, soumettre des suggestions, etc…
Catherine CARA – Coach.