Il peut être difficile d’exprimer ce que l’on ressent, qu’il s’agisse de nos sentiments, nos frustrations, nos limites, nos peines, nos désirs…

Tout ceci sous prétexte que cela nous semble évident, que l’autre n’a qu’à le deviner, et également :

  • Par pudeur…
  • Parce qu’on n’ose pas…
  • Par crainte de trop en dire…
  • Par peur de ne pas utiliser les bons mots…
  • Parce qu’on est hypersensible…
  • Parce qu’il/elle le sait bien qu’on l’aime…
  • Parce que ce n’est pas grave…
  • Parce qu’on n’a pas le temps…
  • Parce que ça ne changera rien…
  • Parce qu’on n’a pas appris à le faire…
  • Parce que ça ne se fait pas…
  • Parce que c’est trop tard…

Nous ne prenons pas forcément le temps de s’occuper de nous, de nos besoins. Nous ne le faisons pas davantage en ce qui concerne notre entourage, qui pourtant nous est cher.

A taire les choses, nous ratons le coche. Le temps file et à terme, des malentendus s’installent, des frustrations, des colères, des pleurs, voire des peurs, s’invitent prenant de plus en plus de place.

Et pourtant…

Nous nous l’étions bien juré, enfant, de faire mieux que nos parents (ce qui arrive souvent, quand même)

Nous savons combien nous avons pu souffrir alors, du manque d’écoute, d’attention, de compréhension, d’indulgence, de temps, de tendresse, parfois.

Oui, mais nous avons oublié.

Adultes, nous ne nous rappelons plus vraiment, ou nous voulons oublier ce pan de notre passé.

C’est plus commode, moins culpabilisant, moins envahissant émotionnellement.

C’est ainsi que nous bousculons ceux que nous chérissons le plus dans nos cœurs, alors que nous aimerions faire l’inverse.

On s’entend dire :

On s’entend dire :

  • « Tais-toi !!! »
  • « Je t’ai dit non ! »
  • « Dépêche-toi !!! »
  • « J’ai pas l’temps !!! »
  • « On verra ça plus tard !!! »
  • « Je ne te supporte plus ! »
  • « Quoi encore ? »
  • « C’est comme ça et pas autrement ! »
  • « Arrête de pleurer ! »
  • « Je ne suis pas ton copain/ ta copine !!! »
  • « Tu me parles sur un autre ton, compris ? »

Au sein de notre couple :

Au sein de notre couple :

  • « T’es jamais content(e) ! »
  • « Tu ne me calcules pas !!! »
  • « Tu n’es jamais là quand j’ai besoin de toi ! »
  • « Tu ne sais que râler… »
  • « Ça ne va jamais ! »
  • « Tu m’prends la tête !!! »
  • « Laisse tomber… »
  • « C’est toujours pareil avec toi ! »

Tout cela parce qu’on est bousculés(es), dépassés(es), stressés(es), anxieux(ses) par les choses de la vie, etc… Et c’est ainsi que chacun(e) s’isole, mettant des pansements provisoires sur ses plaies qui deviennent de plus en plus béantes.

Alors, que faire ?

  • Acceptons déjà de ne pas être parfaits(es)…
  • Faisons preuve de plus d’indulgence, pour nous-mêmes, et pour les autres…
  • Déculpabilisons-nous.

Exemple :

Il a pu nous arriver de ne pas avoir été au top avec notre fille/notre fils lors de son premier chagrin d’amour. Inconsciemment, cela réveille et ravive en nous une douleur du passé que nous avons mis du temps à digérer, que nous avons enfoui. Du coup, nous n’avons pas trouvé les mots adaptés, ceux qu’il/elle pouvait attendre de notre part.

Autre exemple :

Lors du licenciement de notre conjoint(e), nous n’avons pas supporté son apathie et nous l’avons trop secoué(e) ou jugé(e), etc… En fait, nous avons pu avoir nous-mêmes, une telle réaction dans le passé. Cela faisant résonance en nous, nous ne le supportons pas.

Cela dit, rien n’est figé dans la vie.

Il est toujours possible, de comprendre, d’apprendre, de prendre conscience, de s’améliorer, voire de réparer.

C’est pour toutes ces raisons et d’autres qui peuvent exister, que je vous propose pour vous y aider, un accompagnement de coaching personnalisé. https://coachcatherinecara.com Celui-ci peut se concevoir lors de séances se déroulant en rendez-vous individuels, ou lors d’ateliers collectifs, selon vos besoins.

Cela vous permettra :

  • De mieux vous connaître…
  • D’être acteur/actrice de votre vie…
  • De bénéficier de clés, d’outils aidants pour améliorer vos relations…
  • D’instaurer de nouvelles habitudes…
  • D’apprendre à dire ce que vous souhaitez de façon recevable pour votre entourage…
  • D’écouter à votre tour ce que l’autre vous dit…
  • De prendre conscience du temps qui passe et de faire maintenant ce qu’il faut, pour ne pas avoir de regrets plus tard.

Catherine CARA