La communication interpersonnelle passe par :

  • Des mots prononcés…
  • Des non-dits…
  • Des regards…
  • Des sourires…
  • Une certaine gestuelle…
  • Un silence, parfois.

Nous pouvons avoir un côté spontané ou, au contraire, renfermé. Cela peut être volontaire ou inconscient.

Chacun est différent. Nous avons tendance à oublier que l’autre est distinct de nous, qu’il n’est pas un prolongement de nous-même, qu’il a sa propre vision des choses.

Nous ne vivons pas tous de la même façon un même évènement.

Exemple :

Une partie de bowling peut être vécue comme un jeu, une détente, une occasion de s’amuser entre amis(es) par certains(es) et au contraire, être ressentie comme une compétition, un dépassement de soi, par d’autres.

Une incompréhension mutuelle peut s’installer.

D’un côté il y a ceux qui vont dire :

  • « Attendez… Ce n’est qu’un jeu ! L’essentiel est de passer un bon moment ensemble, on s’en moque de savoir qui perd ou gagne ! »

Alors que les autres répliquent :

  • « Dans la vie, il faut se battre. Le jeu, c’est pareil. Il n’y a aucun intérêt à faire cette partie si ce n’est pas dans le but de gagner ! »

Dans notre enfance, nous avons été influencés(es) par notre entourage qui nous a inculqué des croyances, des principes, des certitudes sur la vie en général. Nous nous sommes construits avec des automatismes. Adultes, nous allons éventuellement les reproduire ou au contraire, les rejeter.

Nos émotions ont pu être étouffées et nos besoins légitimes ignorés. Dans ce cas, il peut nous être difficile de comprendre un autre fonctionnement. Cela peut générer de l’agacement, de l’incompréhension chez nous, voire de l’intransigeance, tout comme réveiller des sensations que nous préférerions ne pas voir resurgir.

Peuvent s’inviter des conflits, des frustrations, des mésententes, dans la sphère professionnelle, familiale ou sociale, pouvant nous déstabiliser.

C’est alors que nous voyons se créer des problèmes de communication :

  • Dans son couple…
  • Avec ses enfants…
  • Avec les membres de sa famille…
  • Avec ses collègues… etc…

Ceci dit, nous pouvons améliorer nos échanges avec notre entourage, quel qu’il soit, et défendre nos points de vue, apprendre à accepter ceux des autres, le tout, sans violence verbale.

Cette façon de communiquer s’apprend, elle est à la portée de tous.

Sachant les bienfaits que celle-ci peut apporter dans de nombreux domaines, j’ai conçu un Ebook pour vous en donner un aperçu. Pour celles et ceux qui souhaitent aller plus loin, j’ai également créé des ateliers en ce sens. 

Catherine CARA – Coach et Formatrice.